La route illuminée
"L'esprit est la réalisation créatrice de chaque instant, l'intégration du commencement et de la fin en une synthèse
dont la naissance et la signification se renouvellent à chaque instant" (Dane Rudhyar)
 
 
"Apprenez vos théories aussi bien que vous le pouvez puis mettez les de côté quand vous entrez en contact avec le vivant miracle de l'âme humaine." C.G Jung

   Accueil      Krishnamurti      Pensées fondamentales


La Responsabilité

Krishnamurti, né en 1895, n'avait pas internet, mais parcourait le monde entier et lors de nombreuses "causeries" proposait sa vision de l'homme et de l'univers.

Voilà ce qu'il écrivait au soir de sa longue vie le 6 avril 1975 :

"Si l'on perd le contact avec la nature, on perd le contact avec l'humanité.
 
Coupé de tout rapport avec la nature, on devient un tueur. On peut alors massacrer les bébés phoques, des baleines, des dauphins ou des hommes, pour le profit, pour le "sport", pour sa nourriture ou au nom de la science.

La nature se sent alors menacée par vous et vous prive de sa beauté. Vous pourrez effectuer de longues promenades dans les bois ou camper dans des endroits merveilleux, vous resterez un tueur et tout rapport d'amitié avec ces lieux vous sera refusé. Vous n'êtes probablement proche de rien ni de quiconque, qu'il s'agisse de votre femme ou de votre mari. Vous êtes bien trop occupé, pris dans la course des profits et des pertes et dans le cycle de votre propre pensée, de vos plaisirs et de vos douleurs. Vous vivez dans les ténèbres de votre propre isolement et vouloir le fuir vous plonge dans des ténèbres encore plus profondes. Vous ne vous préoccupez que d'une survie à court terme, irréfléchie, que vous soyez accommodant ou violent. Et des milliers d'êtres meurent de faim ou sont massacrés à cause de votre irresponsabilité.

Vous abandonnez la marche de ce monde aux politiciens corrompus et menteurs, aux intellectuels, aux spécialistes. Etant vous-même dépourvu d'intégrité, vous édifiez une société immorale, malhonnête, qui repose sur l'égoïsme absolu. Et quand vous tentez de fuir cet univers dont vous êtes seul responsable, c'est pour aller sur les plages ou faire du "sport" avec un fusil. Il est possible que vous sachiez tout cela, mais la connaissance ne peut nullement vous transformer. Ce n'est qu'en éprouvant le sentiment de faire partie intégrante du tout que vous serez relié à l'univers."


(Extrait du "journal" de Krishnamurti - Ed. Buchet/chastel)

Le Mot :

"Le mot, aussi précise et fidèle que soit la description, ne renferme jamais l'intégralité de ce qu'il désigne".

La méditation :

"La méditation juste est vraiment la chose la plus extraordinaire qu'on puisse expérimenter. C'est à la fois une découverte créative et un processus de libération. Grâce à elle le suprême se révèle à nous....Comme je l'ai dit, je médite plusieurs heures par jours; il y a en nous des trésors inépuisables. Cet amour est pareil à une source, toujours jaillissante."

"La méditation est un des arts majeurs dans la vie, peut-être "l'art suprême", et on ne peut l'apprendre de personne: c'est sa beauté. Il n'y a pas de technique, donc pas d'autorité. Lorsque vous apprenez à vous connaître, observez-vous, observez la façon dont vous marchez, dont vous mangez, ce que vous dites, les commérages, la haine, la jalousie, être conscient de tout cela en vous, sans option fait partie de la méditation.

Ainsi la méditation peut avoir lieu alors que vous êtes assis dans un autobus, ou pendant que vous marchez dans un bois plein de lumières et d'ombres, ou lorsque vous écoutez le chant des oiseaux, ou lorsque vous regardez le visage de votre femme ou de votre enfant".'

A propos de la réforme sociale :

Pour lui, aucune réforme sociale ne peut apporter de réponse au problème de la misère de l'homme. Les réformes n'agissent qu'en surface, et seul un changement radical de la nature de l'homme peut transformer sa vie sociale.

L'immortalité :

"Maintenant je peux dire que l'immortalité existe. J'en ai personnellement fait l'expérience; mais elle n'est réalisable que si le mental n'est pas à la recherche d'un futur où il puisse vivre de façon plus parfaite, plus totale, plus pleine. L'immortalité est le présent infini. Pour comprendre le présent dans sa plénitude, dans sa richesse, le mental doit se libérer de son habitude de vouloir s'enrichir pour assurer sa protection; quand il est complètement nu il y a immortalité".

Le sexe :

"Si le sexe est devenu un problème c'est à cause de l'inexistence de l'amour. Quand nous aimons vraiment, le problème du sexe ne se pose pas. Il y a ajustement, compréhension. C'est lorsque nous perdons le sens de l'affection vraie qui est amour profond dénué de toute possessivité, que surgit le problème du sexe. C'est lorsque nous sommes complètement esclaves des sensations, que de nombreux problèmes sexuels font leur apparition. Comme la plupart des gens ont perdu la joie qui vient avec la pensée créatrice, ils se tournent tout naturellement vers les sensations sexuelles, et celles-ci deviennent un problème qui leur ronge l'esprit et le coeur."

Croyances et dogmes :

"Les croyances établies constituent un gros obstacle, elles divisent les hommes entre eux et détruisent leur intelligence; nos sociétés et nos religions sont essentiellement fondées sur les intérêts matériels et l'exploitation."
















Krishnamurti